À propos de l'auteur : Deedoux

Deedoux
Description
Lectrice de livres en tous genres, j'aime découvrir et partager! En section adulte, par là les conseils et les coups de coeur ! :)

Écrit par Deedoux

  • Les éditions Mirobole ne sont presque plus à présenter. Petite maison d’édition qui fait dans la qualité et qui nous permet de découvrir des auteurs inconnus au bataillon et de lire des intrigues originales. Zygmunt dont je n’ajouterai pas le nom de famille à chaque fois (honte à mes origines polonaises qui abandonnent bien trop vite pour juxtaposer des W et des S) est un des chefs de file de ce mouvement « nouveaux auteurs-qu’on-a-la-chance-de-découvrir-grâce-aux-éditions-Mirobole ». avec deux romans policiers à son actif, il ravit les papilles gustatives de lecture.

    Les impliqués de Zygmunt Miloszewski

    Les éditions Mirobole ne sont presque plus à présenter. Petite maison d’édition qui fait dans la qualité et qui nous permet de découvrir des auteurs inconnus au bataillon et de lire des intrigues originales. Zygmunt dont je n’ajouterai pas le nom de famille à chaque fois (honte à mes origines polonaises qui abandonnent bien trop vite pour juxtaposer des W et des S) est un des chefs de file de ce mouvement « nouveaux auteurs-qu’on-a-la-chance-de-découvrir-grâce-aux-éditions-Mirobole ». avec deux romans policiers à son actif, il ravit les papilles gustatives de lecture.

    Lire la suite...

  • Camille et Malo sont frères et sœurs. Un peu comme tous les frères et sœurs, ils s’agacent mais s’aiment quand même. En ce mois de septembre moite, ils s’en vont faire les vendanges dans un coin paumé de la France. Avec une équipe d’hommes et de femmes travailleurs, ils vont découvrir la propriété de deux hommes un peu étranges et mystérieux.

    Un vent de cendres de Sandrine Collette

    Camille et Malo sont frères et sœurs. Un peu comme tous les frères et sœurs, ils s’agacent mais s’aiment quand même. En ce mois de septembre moite, ils s’en vont faire les vendanges dans un coin paumé de la France. Avec une équipe d’hommes et de femmes travailleurs, ils vont découvrir la propriété de deux hommes un peu étranges et mystérieux.

    Lire la suite...

  • Toutes noires ou toutes blanches. Voilà ce qu’on pourrait dire des critiques qu’a eu ce très court texte. On aime ou on n’aime pas, on trouve ça démago, condescendant ou génial.         

    Les mots qu’on ne me dit pas de Véronique Poulain

    Toutes noires ou toutes blanches. Voilà ce qu’on pourrait dire des critiques qu’a eu ce très court texte. On aime ou on n’aime pas, on trouve ça démago, condescendant ou génial.         

    Lire la suite...

  • Hop, hop, hop, un petit billet express pour vous parler d’un polar made in Danemark sorti chez les éditions Mirobole. Un vivier d’auteurs de l’Est et du Nord de l’Europe et ce, pour notre plus grand bonheur de lecteur à la recherche d’un peu d’originalité.

    Mauvaises eaux d’Inger Wolf

    Hop, hop, hop, un petit billet express pour vous parler d’un polar made in Danemark sorti chez les éditions Mirobole. Un vivier d’auteurs de l’Est et du Nord de l’Europe et ce, pour notre plus grand bonheur de lecteur à la recherche d’un peu d’originalité.

    Lire la suite...

  • Maud est une vieille dame. De celle qu’on imagine touchante, un peu tassée, la blouse élimée et le cœur rempli de souvenirs d’antan. Mais voilà, cela fait quelques semaines ou peut-être quelques mois que son univers est troublé.

    L’oubli d’Emma Healey

    Maud est une vieille dame. De celle qu’on imagine touchante, un peu tassée, la blouse élimée et le cœur rempli de souvenirs d’antan. Mais voilà, cela fait quelques semaines ou peut-être quelques mois que son univers est troublé.

    Lire la suite...

  • C’est un court roman que nous propose ici Sophie Brocas qui signe son tout premier texte.

    Le cercle des femmes de Sophie Brocas

    C’est un court roman que nous propose ici Sophie Brocas qui signe son tout premier texte.

    Lire la suite...

  • Une fois n’est pas coutume, écrire sur un livre qui a eu moultes critiques, c’est pas mon truc mais comme j’ai beaucoup aimé ce bouquin, j’ai envie que vous ayez envie aussi de le lire. Maylis de Kerangal n’en est pas à son premier coup. Et c’est ici, ce qui semble être un coup de maître.

    Réparer les vivants de Maylis de Kérangal

    Une fois n’est pas coutume, écrire sur un livre qui a eu moultes critiques, c’est pas mon truc mais comme j’ai beaucoup aimé ce bouquin, j’ai envie que vous ayez envie aussi de le lire. Maylis de Kerangal n’en est pas à son premier coup. Et c’est ici, ce qui semble être un coup de maître.

    Lire la suite...

  • Lire du roman adolescent, c’est régressif mais pas seulement. C’est aussi découvrir de bien chouettes auteurs. Qaund ce bouquin m’est tombé dans les mains, j’ai fait confiance à Stéphane Servant et à son imagination. J’ai eu raison.

    Souviens-toi de la lune de Stéphane Servant

    Lire du roman adolescent, c’est régressif mais pas seulement. C’est aussi découvrir de bien chouettes auteurs. Qaund ce bouquin m’est tombé dans les mains, j’ai fait confiance à Stéphane Servant et à son imagination. J’ai eu raison.

    Lire la suite...

  • Alexis Ragougneau semble aimer Paris. Tant et si bien qu’il sublime la ville lumière en l’écrivant. Pas évident pourtant par le biais d’un polar mais pourtant impossible de ne pas succomber.

    La madone de Notre-Dame d’Alexis Ragougneau

    Alexis Ragougneau semble aimer Paris. Tant et si bien qu’il sublime la ville lumière en l’écrivant. Pas évident pourtant par le biais d’un polar mais pourtant impossible de ne pas succomber.

    Lire la suite...

  • Basile et Joshua habitent dans une maison éloignée de la civilisation par un tas de branchages, une crasse permanente et leur misère intellectuelle. Alcooliques, violents, ils sont asociaux et hors-du-monde et de la société. Ces deux vieillards ne sont pas de la catégorie qui donne envie de s’arrêter et de papoter un moment.

    Des noeuds d’acier de Sandrine Collette

    Basile et Joshua habitent dans une maison éloignée de la civilisation par un tas de branchages, une crasse permanente et leur misère intellectuelle. Alcooliques, violents, ils sont asociaux et hors-du-monde et de la société. Ces deux vieillards ne sont pas de la catégorie qui donne envie de s’arrêter et de papoter un moment.

    Lire la suite...

Page 1 sur 812345Dernière page »