Polars du monde

  • Les éditions Mirobole ne sont presque plus à présenter. Petite maison d’édition qui fait dans la qualité et qui nous permet de découvrir des auteurs inconnus au bataillon et de lire des intrigues originales. Zygmunt dont je n’ajouterai pas le nom de famille à chaque fois (honte à mes origines polonaises qui abandonnent bien trop vite pour juxtaposer des W et des S) est un des chefs de file de ce mouvement « nouveaux auteurs-qu’on-a-la-chance-de-découvrir-grâce-aux-éditions-Mirobole ». avec deux romans policiers à son actif, il ravit les papilles gustatives de lecture.

    Les impliqués de Zygmunt Miloszewski

    Les éditions Mirobole ne sont presque plus à présenter. Petite maison d’édition qui fait dans la qualité et qui nous permet de découvrir des auteurs inconnus au bataillon et de lire des intrigues originales. Zygmunt dont je n’ajouterai pas le nom de famille à chaque fois (honte à mes origines polonaises qui abandonnent bien trop vite pour juxtaposer des W et des S) est un des chefs de file de ce mouvement « nouveaux auteurs-qu’on-a-la-chance-de-découvrir-grâce-aux-éditions-Mirobole ». avec deux romans policiers à son actif, il ravit les papilles gustatives de lecture.

    Lire la suite...

  • Londres, 1968. Le corps nu d’une jeune fille est découvert dans une ruelle à Abbey Road, non loin du studio où les Beatles enregistrent. L’inspecteur Cathal Breen, dit « Paddy », va hériter de l’affaire.

    Du sang sur Abbey Road de William Shaw

    Londres, 1968. Le corps nu d’une jeune fille est découvert dans une ruelle à Abbey Road, non loin du studio où les Beatles enregistrent. L’inspecteur Cathal Breen, dit « Paddy », va hériter de l’affaire.

    Lire la suite...

  • Paris mai 1947. A la suite d’une tentative d’assassinat surJean-Paul Sartre, deux autres meurtres sont commis. Paul, reporter, mène l’enquête.

    Mortel tabou de Gilles Schlesser

    Paris mai 1947. A la suite d’une tentative d’assassinat surJean-Paul Sartre, deux autres meurtres sont commis. Paul, reporter, mène l’enquête.

    Lire la suite...

  • Un roman noir équatorien original et étonnant.

    Mourir la belle affaire d’Alfredo Noriega

    Un roman noir équatorien original et étonnant.

    Lire la suite...

  • Découverte dans le désert saoudien de 19 cadavres, des femmes uniquement, défigurées et mutilées, toutes d’origine asiatique.  Pour les musulmans, ce chiffre 19 est important dans le Coran et a même une signification dans un des versets. L’inspecteur Ibrahim est responsable de l’enquête. Celui-ci est marié et a également une maitresse, mais elle semble avoir disparu. Dans le contexte très particulier des us et coutumes du pays, Ibrahim devra faire ses recherches en parallèle de son enquête pour retrouver sa bien-aimée. Il va s’adresser à une femme à qui il fait confiance. Cette femme occupe un poste de pathologiste au sein...

    Clandestines de Zoë Ferraris

    Découverte dans le désert saoudien de 19 cadavres, des femmes uniquement, défigurées et mutilées, toutes d’origine asiatique.  Pour les musulmans, ce chiffre 19 est important dans le Coran et a même une signification dans un des versets. L’inspecteur Ibrahim est responsable de l’enquête. Celui-ci est marié et a également une maitresse, mais elle semble avoir disparu. Dans le contexte très particulier des us et coutumes du pays, Ibrahim devra faire ses recherches en parallèle de son enquête pour retrouver sa bien-aimée. Il va s’adresser à une femme à qui il fait confiance. Cette femme occupe un poste de pathologiste au sein...

    Lire la suite...

  • Hop, hop, hop, un petit billet express pour vous parler d’un polar made in Danemark sorti chez les éditions Mirobole. Un vivier d’auteurs de l’Est et du Nord de l’Europe et ce, pour notre plus grand bonheur de lecteur à la recherche d’un peu d’originalité.

    Mauvaises eaux d’Inger Wolf

    Hop, hop, hop, un petit billet express pour vous parler d’un polar made in Danemark sorti chez les éditions Mirobole. Un vivier d’auteurs de l’Est et du Nord de l’Europe et ce, pour notre plus grand bonheur de lecteur à la recherche d’un peu d’originalité.

    Lire la suite...

  • Maud est une vieille dame. De celle qu’on imagine touchante, un peu tassée, la blouse élimée et le cœur rempli de souvenirs d’antan. Mais voilà, cela fait quelques semaines ou peut-être quelques mois que son univers est troublé.

    L’oubli d’Emma Healey

    Maud est une vieille dame. De celle qu’on imagine touchante, un peu tassée, la blouse élimée et le cœur rempli de souvenirs d’antan. Mais voilà, cela fait quelques semaines ou peut-être quelques mois que son univers est troublé.

    Lire la suite...

  • Depuis Le dernier lapon d’Olivier Truc, je me réjouis de lire des polars qui nous prennent la main et nous embarquent loin de France et de mon quotidien.

    L’île des chasseurs d’oiseaux de Peter May

    Depuis Le dernier lapon d’Olivier Truc, je me réjouis de lire des polars qui nous prennent la main et nous embarquent loin de France et de mon quotidien.

    Lire la suite...

  • En 1967, après vingt ans d’absence, Arthur Scott retourne au Kansas en compagnie de son épouse Celia et de leurs trois enfants dans la ferme familiale ou il a grandi, sur Bent  Road. Arthur avait fui la ferme de ses parents après l’assassinat  de sa sœur Eve. Son meurtrier n’a jamais été appréhendé. Il retrouve sa mère et sa sœur, Ruth, qui a épousé Ray, le fiancé de sa sœur disparue.Au même moment, un homme s’évade de l’hôpital fédéral de Clark city et une jeune fille Julianne Robison disparait.

    Bent road de Lori Roy

    En 1967, après vingt ans d’absence, Arthur Scott retourne au Kansas en compagnie de son épouse Celia et de leurs trois enfants dans la ferme familiale ou il a grandi, sur Bent  Road. Arthur avait fui la ferme de ses parents après l’assassinat  de sa sœur Eve. Son meurtrier n’a jamais été appréhendé. Il retrouve sa mère et sa sœur, Ruth, qui a épousé Ray, le fiancé de sa sœur disparue.Au même moment, un homme s’évade de l’hôpital fédéral de Clark city et une jeune fille Julianne Robison disparait.

    Lire la suite...

  • M’boui ascendant ! Autrement dit j’aime ce livre qui est complètement déjanté, mais très plaisant.

    Le linguiste était presque parfait deDavid Carkeet

    M’boui ascendant ! Autrement dit j’aime ce livre qui est complètement déjanté, mais très plaisant.

    Lire la suite...

Page 1 sur 41234