Faire le mort de Stefan Casta

VN:F [1.9.14_1148]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

littérature suédoise, littérature nordique, adolescent, violence collective, lynchageUn livre ado « coup de poing » (sans mauvais jeu de mots…) sur les violences collectives chez les jeunes, souvent passées sous silence…

Passionnés d’ornithologie, Kim et ses amis ont l’habitude de passer du temps dans les forêts suèdoises pour observer les oiseaux. C’est lors d’une de leurs excurssions, un soir, que Kim, lors d’une simple dispute (et l’alcool et la drogue aidant), est lynché par le reste de la bande et abandonné, laissé pour mort, au milieu de nul part… Aucun d’eux ne sortira indemne de ce drame…

On aborde-là, les questions sur la vie/la mort, l’amour/la haine que peuvent se poser un adolescent. Le fait d’appartenir à un groupe ou le fait d’être différent, d’aimer d’autres choses et par conséquent se marginaliser. Kim vit dans une petite maison avec un petit jardin, mais ses deux parents sont proches de lui et ce cocon familial le protège. Tandis que ses amis ont de belles voitures, mais vivent dans de grandes maisons… vides…

On explore aussi les thèmes de l’alcool et de la drogue, de la recherche de son propre côté obscure. Kim voit les changements s’opérer chez ses amis, lui qui ne consomme ni l’un, ni l’autre, mais ne s’en effraie pas, après tout, se sont bien ses amis et il n’a pas de raison de les craindre !…

On retrouve là, tous les codes de la littérature nordique qui nous happent dès les premières pages. Un héros intéressant qui se pose les bonnes questions. Un livre superbement bien écrit dont on ne ressort pas indemne…

 A découvrir !

Faire le mort de Stefan Casta, 5.0 out of 5 based on 1 rating
qrCode
Amandine

Amandine

Bibliothécaire jeunesse à la médiathèque Jean Rousselot