La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier

VN:F [1.9.14_1148]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

comuté de lecture, médiathèque du Canal, SQYSeule dans son manoir de l’Ile aux Moines, la « baronne » de Maëban retrace sa longue vie, si romanesque !

Nous sommes en 1938 lorsque Marge, jeune anglaise de la bonne société, débarque à l’Ile aux Moines avec son père, après une avarie sur leur voilier. Aussitôt, les évènements de sa vie, comme ceux de l’Histoire, s’enchaînent vite, très vite…Tombée instantanément amoureuse de cette ile, Marge ne peut résister non plus au charme de ces deux jeunes gens qui l’accueillent, Blaise et Mathias, deux amis de toujours, complices, complémentaires, mais aussi rivaux : Blaise de Maëban, qu’elle épouse, silencieux, digne, irréprochable, mais lointain et fragile. Mathias, l’amant, bon vivant, spontané, spécialiste des mauvais choix.

 Marge mène sa vie tambour battant, assume ses contradictions, joueuse et frondeuse, courageuse et lâche, frivole et caustique, une femme libre, mais encombrée d’un grand secret…

 On revisite l’Histoire, la Débâcle, la Libération, l’Epuration, Dien Bien Phu, la Guerre d’Algérie, les jeux olympiques de Tokyo de 1966…Grâce à un ton très enlevé, on entend la voix de Marge, très présente, avec son humour, son esprit. On ressent cette communion intense avec son Ile, paradis et refuge, le véritable amour de sa vie, figure essentielle de ce roman très agréable à lire.

 Gilles Martin-Chauffier est journaliste à Paris-Match.

Le personnage de Marge de Maëban est, paraît-il, inspiré de sa grand-mère.

Danielle, lectrice du comité de lecture de la médiathèque du Canal

qrCode
Comité de lecture

Comité de lecture

Des lecteurs de la médiathèque du Canal qui découvrent les nouveautés sélectionnées par les bibliothécaires...