Le ravissement des innocents de Taiye Selasi

VN:F [1.9.14_1148]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

comité de lecture, médiathèque du Canal, SQYOu comment un homme brillant, puis les membres de sa famille, vont se trouver détruits par une injustice flagrante … et vont se retrouver, autour d’un cercueil.

J’ai eu un peu de mal à entrer dans ce roman, à cause de la structure narrative (on suit un peu tous les personnages de la famille, le père, la mère et leurs 4 enfants) et temporelle (la chronologie n’est pas linéaire et nous promène entre différentes époques).

Entre les États-Unis et le Ghana (ancienne Gold Coast, colonie britannique entre la Côte d’Ivoire et le Togo), les déchirures et réconciliations de la famille Sai dessinent une toile aux multiples arabesques, il faut un peu de temps pour s’y retrouver.

Mais il faut persévérer, car ce livre construit peu à peu une cathédrale de toute beauté : intrigue complexe et foisonnante, personnages eux aussi complexes, et attachants, avec leurs grands et petits côtés, leur héroïsme ou courage, et leurs lâchetés, ou impuissances.

J’ai beaucoup aimé… Sans doute le fait d’avoir séjourné un an au Ghana m’a-t-il fait « goûter » et apprécier davantage les descriptions et personnages s’y rapportant (petite madeleine de Proust me ramenant à ma jeunesse…) ; mais je vous assure que, vécu personnel ou pas, on est devant une grande œuvre, avec une langue travaillée et envoûtante, comme la critique de Télérama [que je suis allée lire ensuite : http://www.telerama.fr/livres/le-ravissement-des-innocents,115808.php] le démontre brillamment.

Et chapeau à la traductrice pour son travail, d’artiste… « Roman choral chargé d’émotion », ai-je lu ailleurs, c’est en effet un livre qui « vit », vibre et nous touche.

Cathy, lectrice du comité de lecture de la médiathèque du Canal

 

qrCode
Comité de lecture

Comité de lecture

Des lecteurs de la médiathèque du Canal qui découvrent les nouveautés sélectionnées par les bibliothécaires...