Souviens-toi de la lune de Stéphane Servant

VN:F [1.9.14_1148]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Lire du roman adolescent, c’est régressif mais pas seulement.

C’est aussi découvrir de bien chouettes auteurs. Qaund ce bouquin m’est tombé dans les mains, j’ai fait confiance à Stéphane Servant et à son imagination. J’ai eu raison.

David est presque adulte, pas tout à fait ado ni responsable, il doit continuer à vivre dans le mobile-home de son père en Louisiane.

 

Carrefour, le nom d’un bled qui fait pas rêver. Un petit boulot au garage du coin et l’envie folle de fuir. Pas terrible vu de l’extérieur, non ?

Pourtant c’est bien avec ce quotidien que le jeune homme doit composer et tenter de trouver un peu d’espoir au bout du chemin. En plus d’être à la recherche d’un bonheur qusi-inespéré, David adore lire et écrire. Son rêve, être auteur et être lu. Quand sa prof de français apprend à sa classe qu’un écrivain leur rendra visite, c’est incroyable. Un rêve semble se réaliser. Sans en parler autour de lui, David commence à échafauder des plans pour entrer en contact avec l’auteur.

Mais le talent peut-il rencontrer l’ordinaire sans embûches ?

Un roman pour les adolescents à partir de 15 ans. Un texte aux frontières du réel entre SF et polar. On entre dans le livre comme on entrerait dans un roman très réel, pas de signes extérieurs de fantastique ou d’irréalité.

On est dans le récit d’un ado qui pourrait être américain ou Européen, on y croit. Mais plus les pages défilent, plus l’intrigue se noue et se dénoue et plus on est embarqué dans un univers très particulier qui nous fait rencontrer une créature étrange qui cohabite avec notre héros. Une histoire qu’il est parfois un peu compliqué de suivre mais dès lors que vous aurez compris l’intention de l’auteur- celle de nous faire réfléchir tout en nous évadant suffisamment pour ressentir le recul- vous vous raccrochez à l’aventure.

On cerne mieux les réflexions de l’auteur et ce à quoi il veut nous faire réfléchir. La famille, la recherche de soi quand on est encore malheureusement qu’un ado, la difficulté de cheminer dans un monde périlleux et hostile et d’accepter sa situation ou de s’en enfuir.

Pari tenu pour l’auteur.

Ouf, on en sort balloté et dépaysé. Moi, la SF ou la Fantasy, ça fait 25. Pourtant, j’ai aimé. J’ai été très étonnée par la tournure que pouvait prendre ce roman mais j’ai aimé.

Un texte qui vaut le détour autant pour les amoureux de SF mais aussi pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’en lire.

Ne passez pas à côté des avis de Valérie et Armelle sur le blog des Rencontres-lectures ado du Réseau de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Et pour le réserver, c’est ici !

 

qrCode
Deedoux

Deedoux

Lectrice de livres en tous genres, j'aime découvrir et partager! En section adulte, par là les conseils et les coups de coeur ! :)