amour

  • Lecture d’été?? Certainement, mais pas que…! L’auteur des Gens heureux lisent et boivent du café  (que j’avais beaucoup aimé) signe là un nouveau roman à l’écriture fluide et aisée à lire mais tout de même très différent. A la fois une ode à la couture et aux couturières (tac-tac-tac…ahh la machine Singer…), et l’histoire d’une jolie trentenaire, femme de médecin, qui a renoncé à ses rêves et s’ennuie ferme dans sa province (un peu Mme Bovary non?) et qui a un jour l’occasion de les réaliser et de se réaliser du même coup. Mais à quel prix ??

    Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand

    Lecture d’été?? Certainement, mais pas que…! L’auteur des Gens heureux lisent et boivent du café  (que j’avais beaucoup aimé) signe là un nouveau roman à l’écriture fluide et aisée à lire mais tout de même très différent. A la fois une ode à la couture et aux couturières (tac-tac-tac…ahh la machine Singer…), et l’histoire d’une jolie trentenaire, femme de médecin, qui a renoncé à ses rêves et s’ennuie ferme dans sa province (un peu Mme Bovary non?) et qui a un jour l’occasion de les réaliser et de se réaliser du même coup. Mais à quel prix ??

    Lire la suite...

  • Version estivale ! Les bibliothécaires du Canal se sont à nouveau retrouvées pour parler romans en toute liberté, et c’est avec plaisir que nous vous convions à la découverte de ces potins d’été, et des livres que nous avons aimés.

    Potins de Bib. Saison 2

    Version estivale ! Les bibliothécaires du Canal se sont à nouveau retrouvées pour parler romans en toute liberté, et c’est avec plaisir que nous vous convions à la découverte de ces potins d’été, et des livres que nous avons aimés.

    Lire la suite...

  • Autant l’avouer d’emblée, je ne suis guère amatrice de nouvelles, d’une part parce que ce format me semble toujours trop court mais aussi parce que je n’aime guère passer d’une histoire à l’autre aussi vite. Mais je ne pouvais pas ne pas lire ce Carnet rouge de Tatiana de Rosnay, dans la mesure où il semble que les carnets et, en particulier, les rouges me poursuivent ces derniers temps et d’autre part, parce que j’apprécie particulièrement l’écriture de l’auteur……

    Son carnet rouge de Tatiana de Rosnay

    Autant l’avouer d’emblée, je ne suis guère amatrice de nouvelles, d’une part parce que ce format me semble toujours trop court mais aussi parce que je n’aime guère passer d’une histoire à l’autre aussi vite. Mais je ne pouvais pas ne pas lire ce Carnet rouge de Tatiana de Rosnay, dans la mesure où il semble que les carnets et, en particulier, les rouges me poursuivent ces derniers temps et d’autre part, parce que j’apprécie particulièrement l’écriture de l’auteur……

    Lire la suite...

  • Adèle Reverdy va bientôt avoir trente ans, elle est toujours célibataire.

    Les Thermes du paradis d’Akli Thadjer

    Adèle Reverdy va bientôt avoir trente ans, elle est toujours célibataire.

    Lire la suite...

  • Adèle Reverdy est une jeune femme pleine de complexes et, pour comble de malheur, les hommes la fuient dès qu’elle avoue son métier de croque-morts. Mais sa vie va changer le jour de ses trente ans. Parmi les invités venus à la fête organisée par sa sœur, il y a Léo, ancien trapéziste devenu aveugle à la suite d’un accident puis masseur aux Thermes du Paradis…

    Les thermes du paradis d’Akli Tadjer

    Adèle Reverdy est une jeune femme pleine de complexes et, pour comble de malheur, les hommes la fuient dès qu’elle avoue son métier de croque-morts. Mais sa vie va changer le jour de ses trente ans. Parmi les invités venus à la fête organisée par sa sœur, il y a Léo, ancien trapéziste devenu aveugle à la suite d’un accident puis masseur aux Thermes du Paradis…

    Lire la suite...

  • Le plus grand écueil de ce livre a été la langue…

    L’invention de nos vies de Karine Tuil

    Le plus grand écueil de ce livre a été la langue…

    Lire la suite...

  • Frais, tendre, profond, bouleversant.

    La fabrique du monde de Sophie Van der Linden

    Frais, tendre, profond, bouleversant.

    Lire la suite...

  • Nouons-nous ou nous on nous ou plus simplement une assonance, une allitération qui lie, assemble, des morceaux de vies, des morceaux de gens. Des on et des nous. Ici pas une histoire mais des histoires. Des bribes. Une polyphonie de voix. Une tour de Babel des sentiments, des sensations, des expériences. De la vie partout, bavarde, grouillante, discrète, heureuse ou pas. Mais de la vie et rien d’autre. Nouons-nous est un livre qui fait du bien.     Sa respiration, même en pleine journée, même en pleine action, est celle d’un dormeur. Régulière et calme. J’aime cette paix.    ...

    Nouons-nous d’Emmanuelle Pagano

    Nouons-nous ou nous on nous ou plus simplement une assonance, une allitération qui lie, assemble, des morceaux de vies, des morceaux de gens. Des on et des nous. Ici pas une histoire mais des histoires. Des bribes. Une polyphonie de voix. Une tour de Babel des sentiments, des sensations, des expériences. De la vie partout, bavarde, grouillante, discrète, heureuse ou pas. Mais de la vie et rien d’autre. Nouons-nous est un livre qui fait du bien.     Sa respiration, même en pleine journée, même en pleine action, est celle d’un dormeur. Régulière et calme. J’aime cette paix.    ...

    Lire la suite...

  • La vengeance est un plat qui se mange froid, parait-il.

    La paupière du jour de Myriam Chirousse

    La vengeance est un plat qui se mange froid, parait-il.

    Lire la suite...

  • Un pays, l’Australie, un soldat démobilisé devenu gardien de phare, une épouse, trois fausses couches, un canot à la mer, un homme mort, un bébé vivant, une femme en détresse…

    Une vie entre deux océans de M.L. Stedman

    Un pays, l’Australie, un soldat démobilisé devenu gardien de phare, une épouse, trois fausses couches, un canot à la mer, un homme mort, un bébé vivant, une femme en détresse…

    Lire la suite...

Page 1 sur 512345