Japon

  • Quand je ferme les yeux, ce qui me revient en mémoire, c’est l’odeur de la pluie en été. Les gouttes d’eau qui tombaient sur le bitume brûlant s’évaporaient en une brume dansante.

    L’âme de Kôtarô contemplait la mer de Shun Medoruma

    Quand je ferme les yeux, ce qui me revient en mémoire, c’est l’odeur de la pluie en été. Les gouttes d’eau qui tombaient sur le bitume brûlant s’évaporaient en une brume dansante.

    Lire la suite...

  • A déguster religieusement et sans modération !  

    Le restaurant de l’amour retrouvé de Ogawa Ito

    A déguster religieusement et sans modération !  

    Lire la suite...

  • Dans un Love Hotel proche de Kyoto, un homme et une femme, dans un décor de carton-pâte, entourés d’une nature mystérieuse et de légendes ancestrales, s’aiment sans rien voir ni savoir de ce qui se passe à l’extérieur. Les chambres du Love Hotel, dépourvues de fenêtres, contraignent de s étreindre dans une surdité entière au monde extérieur.Aucun moyen, ici, de savoir comment changent les ciels, quelle lumière se répand sur la ville, quel franc soleil, quel éclat morne, ou quelle intempérie.La rue proche, les berges par lesquelles je suis arrivé, la fraicheur de la rivière, ne sont plus qu’un souvenir....

    Love Hotel de Christine Montalbetti

    Dans un Love Hotel proche de Kyoto, un homme et une femme, dans un décor de carton-pâte, entourés d’une nature mystérieuse et de légendes ancestrales, s’aiment sans rien voir ni savoir de ce qui se passe à l’extérieur. Les chambres du Love Hotel, dépourvues de fenêtres, contraignent de s étreindre dans une surdité entière au monde extérieur.Aucun moyen, ici, de savoir comment changent les ciels, quelle lumière se répand sur la ville, quel franc soleil, quel éclat morne, ou quelle intempérie.La rue proche, les berges par lesquelles je suis arrivé, la fraicheur de la rivière, ne sont plus qu’un souvenir....

    Lire la suite...

  • En 1591, Sen No Rikyû, le plus grand maître de thé du Japon de l’époque, s’ouvrit le ventre sur l’ordre du shogun Toyotomi Hideyoschi (le chef militaire du pays). Kenichi Yamamoto s’attache à retracer le parcours de ce maître de thé au goût infaillible, capable de créer des salons de thé inoubliables et de sublimer n’importe quelle pièce à l’aide, parfois, des objets les plus simples.

    Le secret du maître de thé de Kenichi Yamamoto

    En 1591, Sen No Rikyû, le plus grand maître de thé du Japon de l’époque, s’ouvrit le ventre sur l’ordre du shogun Toyotomi Hideyoschi (le chef militaire du pays). Kenichi Yamamoto s’attache à retracer le parcours de ce maître de thé au goût infaillible, capable de créer des salons de thé inoubliables et de sublimer n’importe quelle pièce à l’aide, parfois, des objets les plus simples.

    Lire la suite...

  •   Encore un livre qui fait parler de lui ? Encore un qu’il faudrait avoir parcouru pour pouvoir dire « j’ai lu le Fémina Etranger de cette année » ? Non! Un livre hors du commun qui va au-delà des critiques de la presse et des lecteurs en tous genres. Un très beau roman sur un pan de l’Histoire Américaine & Japonaise méconnu.

    Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka

      Encore un livre qui fait parler de lui ? Encore un qu’il faudrait avoir parcouru pour pouvoir dire « j’ai lu le Fémina Etranger de cette année » ? Non! Un livre hors du commun qui va au-delà des critiques de la presse et des lecteurs en tous genres. Un très beau roman sur un pan de l’Histoire Américaine & Japonaise méconnu.

    Lire la suite...

  • Un livre dans le livre ,,, roman et non polar ,,,à la fois quête sur la fin d’un amour, mais aussi interrogation sur la création littéraire ;  le lecteur cherche à comprendre, et avance,,,, avance dans le livre, à la recherche d’une clé de lecture qui explique cet édifice de boîtes gigognes,,,,

    Intrusion de Natsuo Kirino

    Un livre dans le livre ,,, roman et non polar ,,,à la fois quête sur la fin d’un amour, mais aussi interrogation sur la création littéraire ;  le lecteur cherche à comprendre, et avance,,,, avance dans le livre, à la recherche d’une clé de lecture qui explique cet édifice de boîtes gigognes,,,,

    Lire la suite...