Les Petites Reines de Clémentine Beauvais

Sarbacane (Exprim'), 2015

Échappée belle à vélo  pour ce défi spectaculaire et …déjanté.

Les héroïnes irrésistibles de cette odyssée musclée et gourmande ont un sens de l’humour,  une générosité qui tout de suite nous intriguent et nous lient à leur histoire. A l’instar de leurs fans qui les porteront à la gloire nous suivons leur périple avec enthousiasme.

Un roman plein de fraîcheur et d’énergie, sans drame mais qui aborde subtilement des sujets graves comme la dictature de l’apparence, les préjugés, le harcèlement mais aussi la pression des médias.

Les personnages sont authentiques, les dialogues pleins de franchise . Ces Boudinettes là, Mireille, Hakima, Astrid, expriment  leurs rêves d’ados avec fantaisie et humour. Le roman nous parle avant tout  de l’Amitié, celle qui renforce les cœurs pour défier les difficultés de la vie.

Et même, si un final bienveillant s’impose,  l’aventure laisse un goût agréable de tendresse et gourmandises. (M’Dd)

 Un roman enthousiasmant dont la lecture apporte le sourire tout en abordant des thèmes importants, notamment le harcèlement scolaire accentué par l’utilisation des réseaux sociaux. La réaction positive et pleine d’humour des trois jeunes filles relègue leur harceleur à sa place, accessoire. Un roman à proposer dès le collège. (Céline Clergue)

 

 

denise