Si j’étais un rêve… de Charlotte Bousquet

Flammarion (Tribal), 2015

 Lina, 16 ans, se passionne pour le dessin et vit à Sofia, en Bulgarie.
 Nour, 16 ans aussi, adore le slam et vit à Saint Denis, en France.

 Par l’intermédiaire de leur professeur de français, elles entament une correspondance.

Les règles sont claires entre les deux élèves, pas de Facebook, pas de Twitter, pas de Skype, tout se passe sur papier. L’écriture et la distance entre les deux correspondantes font que la confiance s’installe et une amitié sincère se crée peu à peu. Elles apprennent à se connaitre à travers des portraits chinois : « Si tu étais…, tu serais… »
On découvre alors une Lina révoltée contre les injustices dans son pays et une Nour qui cache un profond mal-être.
Quand bientôt un voyage scolaire est organisé et qu’elles vont enfin pouvoir se rencontrer, Nour devient distante et met même tout en oeuvre pour briser leur amitié. Car comment croit-on pouvoir être accepté par les autres alors qu’on ne s’accepte pas soi-même ?… Quel secret cache Nour ? 

Un livre d’une incroyable poésie. J’ai beaucoup beaucoup aimé. (Amandine)

Très bon roman qui aborde un sujet assez tabou et qui est rarement traité en littérature ado. Ecrit sous forme de correspondance entre deux adolescentes, ce roman se lit facilement. (Valérie B)

 

Amandine

Bibliothécaire jeunesse à la médiathèque Jean Rousselot