L’entretien devant la nuit (poèmes 1968-2013), de Paul Farellier

VN:F [1.9.14_1148]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

L'entretien devant la nuit, de Paul FarellierSous la direction magnifiquement tutélaire de Christophe Dauphin, Les H&S (« Les hommes sans épaules ») poursuivent leur travail éditorial considérable en poésie. Outre la revue ‒ dont chaque livraison et à elle seule un livre‒ elles éditent, rééditent, restituent, récapitulent.
Ainsi de cet ouvrage de 659 pages : qui n’aime pas Paul Farellier ne le lira pas… Mais qui ne connaît pas Paul Farellier s’y précipitera : à ce prix-là (25€) on peut se permettre de découvrir un poète ‒ qui importe plus qu’un navet au cinéma, ou les tripatouillages politico-érotiques d’un(e) pipole dont on aura oublié le nom plus vite que celui de Paul Farellier.

Visionnaire.
Compagnon du Mystère ‒ et cependant du « chaotidien ».
Célébrant ‒ mais pris le silence comme on peut être « pris de Parole ».
Né à Paris en 1934 (comme Jean Chatard !), Paul Farellier collabore à de nombreuses revues, comme poète bien sûr mais aussi comme chroniqueur et critique. Il est membre du comité de rédaction de la revue Les Hommes Sans Épaules. Membre du jury du Prix du poème en prose Louis Guillaume.

Mais il est d’abord, et avant tout, poète. Certains diraient « prolixe ». Moi j’écris :«fécond ». Ce bel ouvrage « L’ entretien devant la nuit » paraît donc pour l’anniversaire du poète en 2014. C’est une somme, une part de sa vie et de son écriture. Mais ainsi qu’il l’écrit lui-même page 116 : «Il est temps encore. Tu peux finir dans la nuit libre. »
Je vous conseille, ainsi qu’il le dit achevant ce poème, de le suivre :

« Je suis un arbre arrêté dans les étoiles ».

Préface de Pierrick de Chermont, Les hommes sans épaules éditeur, 2014, 686 pages, 25 €, ISBN : 978-2-912093-37-0, http://www.leshommessansepaules.com/unepage-home-home-1-1-0-1.html

Par Roland Nadaus

Mots-clés :