A la une ce mois-ci...
  • La couverture est remarquable. On y voit une sorte de gros insecte accroché à un arbre aussi gros que lui. Étrange d’autant plus que ce sont deux profils humains qui cernent cet animal bizarre. Ce dessin surréaliste préfigure le dialogue, mais est-ce un dialogue, entre les deux personnages principaux ?...

    Paroles d’Adam et Ève, de Jacqueline et Claude Held

    La couverture est remarquable. On y voit une sorte de gros insecte accroché à un arbre aussi gros que lui. Étrange d’autant plus que ce sont deux profils humains qui cernent cet animal bizarre. Ce dessin surréaliste préfigure le dialogue, mais est-ce un dialogue, entre les deux personnages principaux ?...

    Lire la suite...

  • La grande qualité d’une telle publication est de donner à la poésie de Joël Sadeler (ces poèmes sont introuvables depuis longtemps – le recueil avait été publié en 1991 aux éditions Corps Puce, illustré par Jacqueline Duhême) la place qu’elle mérite dans le paysage de la poésie dite pour enfants...

    Ménagerimes, de Joël Sadeler

    La grande qualité d’une telle publication est de donner à la poésie de Joël Sadeler (ces poèmes sont introuvables depuis longtemps – le recueil avait été publié en 1991 aux éditions Corps Puce, illustré par Jacqueline Duhême) la place qu’elle mérite dans le paysage de la poésie dite pour enfants...

    Lire la suite...

  • Valérie Rouzeau a l’écriture ludique. Elle aime à faire jouer les mots. Mais rien de bien facile dans ce qu’elle leur impose comme règles de jeu. Ce n’en est que plus attrayant. Dans ce recueil (un des derniers de la collection aux éditions L’Idée bleue, mais nulle inquiétude : les...

    Mange-matin, de Valérie Rouzeau

    Valérie Rouzeau a l’écriture ludique. Elle aime à faire jouer les mots. Mais rien de bien facile dans ce qu’elle leur impose comme règles de jeu. Ce n’en est que plus attrayant. Dans ce recueil (un des derniers de la collection aux éditions L’Idée bleue, mais nulle inquiétude : les...

    Lire la suite...

  • C’est la revue annuelle de l’association Littérales, Brest. Sur le carré or cerné de noir de la couverture, sous un L script, cette seule formule : Écrire et Être. Littérales accueille le compte-rendu (rédigé par son directeur de publication) des Journées Tarn en poésie 2009 qui ont invité Lionel Ray....

    Littérales 6

    C’est la revue annuelle de l’association Littérales, Brest. Sur le carré or cerné de noir de la couverture, sous un L script, cette seule formule : Écrire et Être. Littérales accueille le compte-rendu (rédigé par son directeur de publication) des Journées Tarn en poésie 2009 qui ont invité Lionel Ray....

    Lire la suite...

  • Étrange sous-titre à une anthologie qui ne l’est pas moins : qu’est-ce que l’émotivisme ? Christophe Dauphin, poète, essayiste et critique littéraire pertinent, nous le dit dans son introduction : une certaine façon d’exprimer l’activité de l’esprit, taraudé par les pulsions, l’exigence de la conscience et les mêlées de l’inconscient,...

    Les Riverains du feu

    Étrange sous-titre à une anthologie qui ne l’est pas moins : qu’est-ce que l’émotivisme ? Christophe Dauphin, poète, essayiste et critique littéraire pertinent, nous le dit dans son introduction : une certaine façon d’exprimer l’activité de l’esprit, taraudé par les pulsions, l’exigence de la conscience et les mêlées de l’inconscient,...

    Lire la suite...

  • Raconter les bons souvenirs qui nous ont fait vivre. Et raconter les souvenirs mauvais pour en finir. Raconter, toujours, entre ce qui doit mourir et ce qui ne le peut pas. C’est une ligne fine. Voilà un livre que n’aurait pas renié Jean Dubuffet, ni son ami Jean L’Anselme, un...

    Le Livre de Marcel, de Marcel Profichet et Vincent Dréano

    Raconter les bons souvenirs qui nous ont fait vivre. Et raconter les souvenirs mauvais pour en finir. Raconter, toujours, entre ce qui doit mourir et ce qui ne le peut pas. C’est une ligne fine. Voilà un livre que n’aurait pas renié Jean Dubuffet, ni son ami Jean L’Anselme, un...

    Lire la suite...

  • Les préfaces des anthologies sont toujours éclairantes à qui ne se contente pas de la seule lecture des textes rassemblés, jamais sans raison. Yves Namur place son travail sous la figure tutélaire de Bernard Delvaille qui, en 1974, fit paraître chez Seghers La nouvelle poésie française, qui, livre d’humeur selon...

    La nouvelle poésie française de Belgique

    Les préfaces des anthologies sont toujours éclairantes à qui ne se contente pas de la seule lecture des textes rassemblés, jamais sans raison. Yves Namur place son travail sous la figure tutélaire de Bernard Delvaille qui, en 1974, fit paraître chez Seghers La nouvelle poésie française, qui, livre d’humeur selon...

    Lire la suite...

  • Traveling d’un jeune sur la vie – on oublie qu’il faut partager-, -où est donc passé le cœur-, sur sa vie, -Même de dos/ Tu fais toujours face-,  sur celle d’avant quand les gens rêvaient encore, sur lui-même enfin -faire semblant d’être à la hauteur-, -je ne suis qu’un humain...

    Je ne m’adresse plus la parole, de Yann Sénécal

    Traveling d’un jeune sur la vie – on oublie qu’il faut partager-, -où est donc passé le cœur-, sur sa vie, -Même de dos/ Tu fais toujours face-,  sur celle d’avant quand les gens rêvaient encore, sur lui-même enfin -faire semblant d’être à la hauteur-, -je ne suis qu’un humain...

    Lire la suite...

  • Avouons-le : la note que Guy Ferdinande, rédacteur en chef de L’Igloo, consacre à Ici & Là dans ce numéro m’incite à rédiger cette note sur le dernier numéro de sa revue. Et à ne pas attendre le prochain numéro d’Ici & Là (mars 2010) pour la publier (merci, internet)....

    Comme un terrier dans L’Igloo dans la dune ! n°95

    Avouons-le : la note que Guy Ferdinande, rédacteur en chef de L’Igloo, consacre à Ici & Là dans ce numéro m’incite à rédiger cette note sur le dernier numéro de sa revue. Et à ne pas attendre le prochain numéro d’Ici & Là (mars 2010) pour la publier (merci, internet)....

    Lire la suite...

  • Après celui consacré en 2008 à la poésie « gratte-monde », la Maison de la Poésie Rhône-Alpes a concocté cette année un numéro anthologique de grande qualité plastique et littéraire, dont le thème est aussi celui du festival qui agitera la région cet automne*. Enfansillages. Mot-valise immédiatement compréhensible. Il ne...

    Enfansillages, Revue Bacchanales n°44

    Après celui consacré en 2008 à la poésie « gratte-monde », la Maison de la Poésie Rhône-Alpes a concocté cette année un numéro anthologique de grande qualité plastique et littéraire, dont le thème est aussi celui du festival qui agitera la région cet automne*. Enfansillages. Mot-valise immédiatement compréhensible. Il ne...

    Lire la suite...

Page 20 sur 21« Première page101718192021