Phoenix 1, 2 et 3

VN:F [1.9.14_1148]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Cette revue trimestrielle est née en janvier 2011 des cendres d’Autre Sud (1998-2010), elle-même fille de Sud (1970-1996), enfant légitime des fameux Cahiers du Sud (1914-1966). C’est dire l’héritage. Assumé par l’équipe même si le « sud » a disparu du titre, au profit de l’idée d’une renaissance perpétuelle.

Le sommaire se déroule simplement : un poète invité (Marc Alyn, puis Henry Bauchau, et Bernard Mazo), avec contributions, entretien et inédits. Si (certaines) contributions pourront sembler inévitablement complaisantes (mais on évite aussi l’hagiographie), les entretiens apportent beaucoup et les inédits sont toujours un bonheur :

Je suis toujours l’enfant rieur, cet enfant que la guerre
A empêché de vivre en riant son enfance. (…) – Henry Bauchau

ma terre est plus lointaine
que le plus lointain des confins
et mes mains
ne seront plus habitables… – Bernard Mazo

Suit un « partage de voix » qui dépasse l’espace méditerranéen, cher à Autre Sud, et n’hésite pas à accueillir des membres du conseil de rédaction ; l’hommage discret à des anciens décédés (Pierre Caminade et Robert Marteau) précède une « voix d’ailleurs », en version bilingue : l’Italien Giorgio Citadini, puis la Grecques Kiki Dimoula et le si peu so british Billy Childish

j’en ai rien à faire vous comprenez de
comment vous me voyez
ou pour qui vous me prennez
le mythe
ça me fait chier
et toutes ces conneries de poètes
d’historiens à la manque
et
de romanssiers (…).

Pour clore chaque numéro, un important cahier d’une trentaine de pages de notes critiques, théâtre et littérature, dues à divers contributeurs.

Souhaitons longue vie à Phoenix qui le mérite bien.

Trimestrielle, le numéro 16 €, l’abonnement 4 numéro 50 €, 4 rue Fénelon 13006 Marseille, www.revuephoenix.com

Par Jacques Fournier

Mots-clés :