Une main écrit Deux mains scandent l’espace

VN:F [1.9.14_1148]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Une main écrit Deux mains scandent l'espaceÀ l’initiative de l’APREMS*, 3 poètes et 3 plasticiens ont participé à ce projet autour de la main. Le principe aura été pour ce recueil d’associer un poète et un plasticien. Chacun bien entendu s’en est emparé à sa manière, et si textes et images (dessins, assemblages, collages, peintures) se font écho, les un(e)s ne sont pas les illustrations des autres. En 7 poèmes, courts et manuscrits, Armand le Poête (alias Patrick Dubost) reste lui-même, le poème, avec humour, maladresse (la rature et la faute d’orthographe procèdent du poème) et tendresse se faisant aphorisme :

un poême
avec un objectif
c’est comme un princesse
au rayon « charcuterie »

Jacques Goorma double chacun de ses poèmes d’une sorte de mise en contexte, histoire personnelle ou ressentie, inscrivant la main dans cette histoire, qui mains et histoire devenant celles de toutes et tous.

La paume le poing
Une fois ouverte
Une fois serrée
Telle est la main

Chez Claudine Bohi, la main se fait caresse et sensuelle, osant le geste qui crée l’amour.

Les mains
Lève la chair
Vers ce qui la contient
Et qui la met au monde

Les œuvres des trois artistes affichent une même diversité : ludicité minimaliste et feinte pour Christian Voltz ; collages aux associations surprenantes chez Sylvie Villaume ; érotisme et détournement de la miniature traditionnelle chez la Persane Elham Etemadi.

Armand le Poête / Christian Voltz
Jacques Goorma / Sylvie Vilaume
Claudine Bohi / Elham Etemadi
Les éditions La Paluche, 2013, 54 pages, 8 €, chez Germain Roesz Zone d’Art 2 rue du Rhin Napoléon 67000 Strasbourg

Par Jacques Fournier

* Association pour La Recherche et l’Enseignement sur la Main à Strasbourg 4 avenue des Vosges 67000 France 03 88 55 20 31
http://aprems.e-monsite.com/

Mots-clés : , ,